1 / 6
Brancusi : Le Coq

Curtil, Sophie
Paru en 1990 chez Centre Georges Pompidou dans la collection L'Art en Jeu [Centre Georges Pompidou]

Les différents Coqs créés par Brancusi sont tous présentés ici. Jouant avec les socles, indissociables de l'oeuvre, et avec les matériaux de chacune des sculptures (bronze, pierre, plâtre ou bois), l'auteur nous introduit à l'univers combinatoire de ce grand artiste roumain.

2 / 6
Delaunay : La a Tour Eiffel

Cvach, Milos et Curtil, Sophie
Paru en 1987 chez Centre Georges Pompidou dans la collection L'Art en Jeu [Centre Georges Pompidou]

La Tour Eiffel : l'un des sujets favoris du peintre Robert Delaunay. Impossible de la saisir d'un seul coup d'oeil. Son architecture métallique se déplie, se tord, rougeoie et explose en un gigantesque kaléidoscope. Jeux de formes et de couleurs font comprendre comment le peintre l'a attrapée avec ses pinceaux.

3 / 6
Arp : Pépin géant

Curtil, Sophie
Paru en 1987 chez Centre Georges Pompidou dans la collection L'Art en Jeu [Centre Georges Pompidou]

Le Pépin géant quitte son socle et roule ses bosses à travers la nature et les quatre saisons. Tour à tour caillou géant poli par la mer, nuage ou oiseau déployé en plein ciel, pépin d'un fruit énorme ou bonhomme de neige, la sculpture de Jean Arp échappe toujours au jeu des ressemblances.

4 / 6
Giacometti : Grande femme, II

Curtil, Sophie
Paru en 1989 chez Centre Georges Pompidou dans la collection L'Art en Jeu [Centre Georges Pompidou]

Le sculpteur Giacometti n'a cessé de modeler toute sa vie de longues et minces figures dont les plus petites tiendraient dans une boîte d'allumettes et les plus grandes crèveraient un plafond d'une hauteur normal. "La Grande Femme, II", apparaît ici, minuscule, derrière une fenêtre découpée, ou immense, déployée sur quatre volets.

5 / 6
Le Musée en 10 couleurs : 10 oeuvres des collectons du Musée national d'art moderne à Paris

Curtil, Sophie
Paru en 2006 chez Centre Georges Pompidou

Dix oeuvres d’art issues des collections du Musée national d’art moderne à Paris pour évoquer dix couleurs, du gris ardoise à l’or des dieux égyptiens. Se succèdent ainsi un rhinocéros rouge éclatant (celui de Xavier Veilhan), un arbre grand comme une éponge bleue (une création d’Yves Klein)... et puis aussi une coulée de crème blanche (signée César). Chaque couleur s’étale sur une pleine page contenant en son centre une fenêtre ronde permettant d’apercevoir un petit morceau d’une oeuvre que l’on découvre en partie seulement le feuillet suivant, puis entièrement celui d’après.

6 / 6
Léger : Les Grands plongeurs noirs

Curtil, Sophie
Paru en 1985 chez Centre Georges Pompidou dans la collection L'Art en Jeu [Centre Georges Pompidou]

Les plongeurs apparaissent les uns après les autres ; d'abord, les noirs, puis les bleus, les jaunes, les rouges... Ils deviennent gris et noirs, ou disparaissent. Ainsi se révèlent peu à peu "Les Grands plongeurs noirs" du peintre Fernand Léger.