1 / 8
Souvenirs de Toussaint (1) : Gobe-mouche (1)

Convard, Didier
Paru en 1990 chez Glénat

Moi, je m'appelle Gobe-Mouche... Et Gobe-Mouche y sait gripper les grenouilles ! Y peut attendre des heures, sa bosse grillant au soleil ! Même qu'y se moque des gosses qui lui pissent sur la tête à Gobe-Mouche... Les sales gamins qui se cachent dans l'arbre, au-dessus de la rivière... Jaloux ! Y sont tous jaloux de Gobe-Mouche...

2 / 8
Souvenirs de Toussaint (2) : Pied de bouc (2)

Convard, Didier
Paru en 1993 chez Glénat

Je suis l'instituteur du village. On m'a surnommé l'instruit ! Je crois bien que c'est mon vieil ami Pied de Bouc qui m'a baptisé de la sorte... Lui, le chevrier ! C'est la guerre qui l'a transformé en boiteux. La guerre et l'eau noire de la Vièvre...

3 / 8
Souvenirs de Toussaint (3) : Le Loriot (3)

Convard, Didier
Paru en 1996 chez Glénat


4 / 8
Souvenirs de Toussaint (4) : La Croix des vaches (4)

Convard, Didier et Savey, Joëlle
Paru en 1999 chez Glénat dans la collection Caractère [Glénat]

Dans ce village de Champagne où Toussaint a installé son campement, on ne pense qu'à la noce du "Foyeux" qui épouse "Thérèse au dos rond". On se prépare à boire et à danser. Il y a pourtant un petit fantôme vagabond qui erre dans les bois...

5 / 8
Souvenirs de Toussaint (5) : Sang de Porc ou la Fée Verte (5)

Convard, Didier et Savey, Joëlle
Paru en 2001 chez Glénat

Après l'incendie de Malebuise qui a détruit son matériel photographique, Toussaint s'apprête à remonter à Paris. Son ami l'abbé lui propose de faire halte chez son frère, en plein quartier des abattoirs de Grenelle, sinistre endroit à l'odeur de sang. Il est pourtant chaleureusement accueilli, mais le drame ne tarde pas à surgir. Toussaint découvre aux abattoirs le cadavre d'un notable, un dénommé Jacquart, enfoui dans une carcasse de porc. Qui peut être l'auteur de ce crime odieux ? Est-ce un coup des trancheurs, anciens bouchers payés par des bourgeois pour faire disparaître des morts encombrants ? Ou est-ce un coup de « mauvaise fortune », un poète décadent et psychopathe, auteur d'un quatrain pour le moins explicite : « Mon premier fut le gros Jacquart - Pour cercueil il eut un gros porc - Pour linceul il eut du sang noir - Mon premier mérita sa mort » ?

6 / 8
Souvenirs de Toussaint (6) : L'Oiseau Bleu (6)

Convard, Didier et Savey, Joëlle
Paru en 2003 chez Glénat

« Le Printemps les ramène chaque année comme les hirondelles. Voilà les gars de « l'oiseau bleu » qui viennent faire viser leurs papiers pour passer en Espagne. » L'oiseau bleu est une petite troupe de saltimbanques allant, tous les ans, donner quelques représentations en Espagne. Parmi eux, un vieillard bien mal en point, qui ne pipe mot, et qui serait soi-disant le fondateur de la troupe. Lorsque celui-ci tente de s'enfuir et se tue dans un ravin, les autres sont en rogne, c'est « un gros paquet de fric » qu'ils viennent de perdre... Deux ans plus tard, le photographe ambulant Toussaint passe dans le coin et découvre par hasard le cadavre d'une jeune femme que personne au village voisin ne parvient à identifier... « Pouvais-je medouter que j'étais devenu l'acteur d'une effroyable tragédie ? Le hasard était en train de se moquer cruellement de moi. » pense alors Toussaint, qui ignore encore la teneur des troubles qui vont bientôt l'agiter...

7 / 8
Souvenirs de Toussaint (7) : La Toile écarlate (7)

Decottignies, Jean-Yves et Savey, Joëlle
Paru en 2005 chez Glénat

Le photographe ambulant Toussaint a traîné sa roulotte jusqu'aux confins des Flandres. Il s'attarde dans la ville de Roubaix pour immortaliser le labeur des ouvriers de la filature Dhélin. Malgré la rigueur et la dureté de l'emploi, les ouvriers ont la chance d'avoir un directeur moral et droit qui a encore le bon sens de déclarer : « je ne puis me résoudre à accabler mon prochain au seul titre de la rentabilité et de la concurrence... ». Malheureusement, un ouvrier Jean François Mazingue meurt, écrasé par des bobines de fils. Toussaint, grâce à son immense empathie, va peu à peu démêler l'écheveau de cet ouvrier modeste et découvrir les liens intimes qui l'unissaient à Victor Dhélin et une certaine Appolonnia...

8 / 8
Souvenirs de Toussaint (8) : Bleu au revoir (8)

Convard, Didier et Savey, Joëlle
Paru en 2006 chez Glénat

Cet automne qui accroît la beauté des paysages du Nivernais paraît cependant si doux... En cette soirée du vendredi 7 octobre 1932 montent des terrasses et jardins de la propriété du Député Letrieux les échos d'une fête mondaine. Partout la folie des hommes y est sous-jacente... Le passé et le présent se rejoignent cette nuit pour des épousailles où le vin aura goût de sang, le sang d'une blessure trop douloureusement fermée et qui se déchirera bientôt en libérant une perfide vengeance. Deux lumières dans le noir : l'âme d'une petite fille et la blancheur éclatante d'une robe de mariée qui ne sera jamais portée. Deux flammes de sagesse : Toussaint - vieillissant - et son ami le Docteur Jean-Paul Rousseau. Tout proche, un orage d'épouvante s'élève et gronde : celui du nazisme...