Vous êtes ici

Approchez le mystère...

Auteur : Daldry, Stephen
Editeur : Snd
Publié : 2009
Type de document : Vidéo et document projeté
Cote : ved-us rea
Résumé : Allemagne de l'Ouest, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Un adolescent, Michael Berg, fait par hasard la connaissance de Hanna, une femme de trente-cinq ans dont il devient l'amant. Commence alors une liaison secrète et passionnelle. Pendant plusieurs mois, Michael rejoint Hanna chez elle tous les jours, et l'un de leurs jeux consiste à ce qu'il lui fasse la lecture. Il découvre peu à peu le plaisir qu'elle éprouve lors de ce rituel tandis qu'il lui lit L'Odyssée, Huckleberry Finn et La Dame au petit chien. Hanna reste pourtant mystérieuse et imprévisible. Un jour, elle disparaît, laissant Michael le coeur brisé. Huit ans plus tard, devenu étudiant en droit, Michael assiste aux procès des crimes de guerre Nazi. Il retrouve Hanna... sur le banc des accusés. Peu à peu, le passé secret de Hanna est dévoilé au grand jour... (123 minutes).

Après le grand nombre de films et de livres abordant le chapitre sombre de l'histoire allemande, il reste toujours une histoire à raconter sur cette période marquante, tellement il y a matière à réflexion. En 2008, le réalisateur anglais Stephen Daldry a entrepris de porter à l'écran le roman "Le Liseur" de Bernhard Schlink.  La plume de ce dernier nous emmène en Allemagne de l'Ouest, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.

L'adolescent Michael Berg tombe par hasard sur Hanna Schmitz, une poinçonneuse de tramway dont il tombe amoureux. Etant en découverte de sa sexualité, le jeune Michael se soumet passionnément au rituel de la poinçonneuse plus âgée: lire à haute voix, se doucher, faire l'amour. Tandis que Michael devient de plus en plus dépendant de Hanna et lui lit des extraits de divers livres, elle reste réservée à son égard, tel un livre codé. Un jour, elle disparaît subitement. Michael, devenu étudiant en droit, la retrouve huit ans plus tard au procès des crimes de guerre nazis sur le banc des accusés. Il se rend compte que Hanna reste cette femme mystérieuse dont il a connu le corps et découvre aujourd'hui le crime, mais dont l'âme se révèle secrète.

Amour. Frustration. Culpabilité. Honte. Regret. Stephen Daldry met en scène avec talent la complexité des sentiments et alimente ainsi la réflexion. Pour pouvoir transmettre une telle profondeur d'émotions, il fallait de grands acteurs: le rôle le plus difficile du roman, celui de Hanna Schmitz, a été confié à la merveilleuse Kate Winslet. Avec sa qualité d'interprétation, pleine de délicatesse et de sensualité, elle semble sortir des phrases de Bernhard Schlink. Son visage expressif nous permet d'entrer dans le mystère de Hanna Schmitz, celui dans lequel reste enfoui sans doute la réponse à cette question qui nous travaillera éternellement : comment un tel crime a-t-il pu se passer?

>Ann-Kristin, stagiaire allemande à la médiathèque