Vous êtes ici

Coup de foudre, coup de feu sur fond d'océan

Auteur : Fottorino, Eric
Editeur : Gallimard
Publié : 2014
Type de document : Texte
Cote : r fot che
Résumé :

Quand paraît un roman d'Eric Fottorino, on se précipite chez le libraire, on l'ouvre avec empressement. Chevrotine sent bon l'océan, les retours de pêche, les moules et les huîtres... mais le gros temps n'est pas loin.   Alcide Chapireau est un brave homme, intelligent et simple, bon père de famille. Ses deux garçons Zac et Marcel sont l'incarnation de son amour pour Nélie, modiste à La Rochelle, morte trop tôt d'un cancer... Après la mort de sa femme et la crise de la pêche hauturière, Alcide change d'activité, il achète une concession de moules ; il fait déguster ses produits aux touristes. Le dimanche on pêche au carrelet ; père et fils vivent tous trois, tranquillement, dans un presque bonheur. Mais tout à coup,  l'amour entre de nouveau dans la vie d'Alcide, avec la rencontre de Laura, belle et sensuelle dont la présence se fait peu à peu naturellement ou insidieusement indispensable.  Après les feux de joie des premiers temps, la vie de Chapireau et de ses enfants va changer insensiblement d'abord, par petites touches, puis plus radicalement. Que faire face à une femme si étrange mais si attirante ? Laisser faire, lâcher prise, céder à ses humeurs et ses désirs. La passion aveugle d'Alcide laisse ses enfants à découvert, à la merci d'une belle-mère imprévisible comme une tempête, dévastant tout sur son passage. Et puis il y a Automne, la fille de Laura et d'Alcide "dont les sourires ravageurs couvrent les coeurs de baume" mais Zac et Marcel ont disparu tout comme les amis fidèles, "ses frères d'océan" dans cette vie naufragée.  Alcide sent bien qu'il lui faudra boire cette coupe amère jusqu'à la lie.

Le lecteur lui, est pris par la lecture de ce livre d'Eric Fottorino, qui se dévore comme un roman à suspense. Non sans en apprécier le style sobre et juste, mais tout en nuances qui fait naître des couleurs, des émotions et une ambiance si particulièrement agréables . C.G.