Vous êtes ici

-A +A

D'Apollinaire aux abattoirs

Auteur : Joseph Ponthus
Editeur : La Table ronde
Publié : 2019
Type de document : Texte
Cote : r pon ala
Résumé :

La ligne de cette histoire, c'est une ligne de production à l'usine (autrefois, on appelait cela "le travail à la chaîne"). Et celui qui va à la ligne en écrivant, c'est celui qui va à l'usine. Intérimaire "parce qu'il faut bien manger", il nous décrit jour après jours son travail entre les tonnes de crevettes de la conserverie et les carcasses des bêtes à l'abattoir. Il nous parle des maux du corps, malmené par cette manutention harassante, et des maux de l'âme qui le taraudent parce qu'il ne trouve pas de travail dans les domaines qu'il connaît, les lettres ou le social. Mais pas de misérabilisme, le récit est même traversé de flèches d'humour, et surtout de belles références littéraires et poétiques.

Pas de ponctuation, l'auteur va "à la ligne" et cela donne un rythme très particulier au texte. En général, je n'apprécie pas trop l'absence de ponctuation mais là, cela ne m'a pas dérangée sans doute parce que le livre de Joseph Ponthus ne ressemble à aucun autre. La description du travail en usine est répétitive -comme le travail lui-même- mais on ne se lasse pas. On se demande simplement comment il fait pour tenir. Sans doute en contournant les difficultés par la philosophie. Dommage qu'il veuille aller manifester pour "casser des vitrines". La philosophie, comme l'humour et la poésie, a ses limites.

NLB