Vous êtes ici

L'oeuvre d'un père et de son fils

Auteur : Bouton, Sylvain
Editeur : Les 400 coups
Publié : 2019
Type de document : Texte
Cote : i bou gou
Résumé : Deux lapins découvrent trois pots de peinture : un rouge, un bleu et un jaune. Un premier pot est renversé et les deux amis se lancent dans une aventure délirante. Avec trois couleurs, ils créent sans limites. Jusqu'à ce que leur expérience artistique les transporte ailleurs, là où ils pourront explorer encore plus loin.

3 couleurs, 2 lapins, 1 univers à explorer est aussi un très bon résumé de ce livre.

" Gouache !" c'est la collaboration d'un duo inhabituel entre père et fils qui offre un album peu commun aux illustrations magiques, plein de talent où la spontanéité et le plaisir de créer sont à l'honneur. En effet, j'aime l'idée d'un père utilisant les peintures de son fils pour concevoir une histoire.
Cet album sans texte nous permet de nous créer notre propre histoire selon notre imagination. D'ailleurs ce qui me plait le plus dans cet ouvrage c'est cette page de fin avec trois nouveaux pots de peinture qui montrent qu'avec trois couleurs on peut en créer de nouvelles à l'infini. On peut alors s'imaginer que ces couleurs permettent aux deux lapins de voyager d'univers en univers et qu'ils vont pouvoir en créer de nouvelles.
C'est un ouvrage merveilleux et très enrichissant qui plaira aux plus petits comme aux plus grands.
 

Un petit mot sur les auteurs :

Sylvain Bouton (41 ans) est installé au Québec depuis une dizaine d'années, il a fait des études en communication graphique en France et à Montréal. Passionné par les récits graphiques, il a suivi une formation en illustration en littérature jeunesse à Barcelone. Il est aussi un grand amateur de caramel à la fleur de sel, mais ça, c'est une autre histoire.

Philémon (2 ans) est le fils de Sylvain, il a deux passions dans la vie : les casse-têtes et barbouiller de grandes feuilles blanches de peinture.
Son rêve ? Faire un gigantesque casse-tête de toutes les couleurs, de quoi s'occuper pendant des semaines à le reconstituer... puis le recommencer encore et encore.


Noémie, stagiaire à la médiathèque.