Vous êtes ici

Quatre coups au coeur

Auteur : Franceschi, Patrice
Editeur : [Éd. Points]
Publié : 2015
Type de document : Texte
Cote : r fra pre
Résumé : Il est question d'honneur, de devoir et de la force des liens du sang. Quatre destins tragiques, déchirés entre deux alternatives inacceptables. Un capitaine en pleine tempête forcé de choisir entre son fils ou son équipage, un lieutenant de guerre qui ne veut pas renoncer quand tout son régiment a déjà déserté ou encore un homme rongé par le ressentiment devant une injustice restée impunie. A travers quatre nouvelles poignantes, Patrice Franceschi s'interroge sur la notion de choix impossibles. Devant des dilemmes insoutenables, comment choisir et continuer à vivre ensuite ?

On sort pétrifié de la lecture de ces quatre histoires bouleversantes. Comment rester insensible à ces figures rendues tellement vivantes sous la plume de Patrice Franceschi et confrontées chacune au choix ultime et insoutenable de leur vie ? Ces personnages aux profils plutôt réservés au départ, auraient pu rester installés dans des vies discrètes si le sort n'en avait pas décidé autrement, et ne les avait pas obligés à transcender l'imaginable.  C'est bouleversant disais-je parce que ces épreuves révèlent la partie la plus noble de l'être humain, celle qui renvoie au devoir, au sacrifice, à la loyauté, au dévouement et à l'amour le plus pur.

Et puis cet écrivain aventurier et voyageur qu'est Patrice Franceschi sait parfaitement à chaque fois installer son histoire, prenant le temps de présenter les personnages, les décors, les situations tout en restant sur le fil de la tragédie à venir. Ce recueil ne compte donc que quatre nouvelles et qui de plus présentent la particularité de former une certaine unité. Deux d'entre elles ont pour toile de fond l'univers des marins, et l'un des journalistes de l'une des histoires fait à un moment une allusion à l'autre qui s'était déroulée cent trente ans plus tôt. Les deux autres nouvelles ont pour cadre la France pendant la seconde guerre mondiale, avec cependant un décalage de temps, et deux des protagonistes, Pierre Vernaud, pour la deuxième, et Madeleine Vernaud, pour la dernière, sont cousins. Ces rapprochements contribuent à renforcer l'intensité de l'ensemble de ces contes dont l'écho tragique résonne intimement en nous. Le prix Goncourt de la nouvelle 2015 a été attribué à ce livre.

GD - septembre 2015