Vous êtes ici

Rebecca for ever

Auteur : Rosnay, Tatiana de
Editeur : Albin Michel
Publié : 2015
Type de document : Texte
Cote : b dum ros
Résumé : Depuis l'âge de douze ans, Tatiana de Rosnay est passionnée par la célèbre romancière anglaise et fait de Daphné du Maurier un véritable personnage de roman. Elle met donc ses pas dans ceux de l'écrivain le long des côtes escarpées de Cornouailles, s'aventure dans ses vieux manoirs qu'elle aimait tant, partage ses moments de tristesse, ses coups de coeur, ses amours secrètes. Son écriture ardente brosse le portrait d'une femme libre, bien certaine que le bonheur n'est pas un objet à posséder mais un état d'âme.

C'est une biographie mais elle se dévore comme un roman. Et surtout ces 450 pages passées en compagnie de Daphné du Maurier nous donnent furieusement envie de relire ses célèbres romans ou de découvrir ceux, moins connus, qui ont échappé à notre lecture. Car Tatiana de Rosnay ne se contente pas de nous raconter la jeunesse de Daphné, ses amours, sa vie familiale, puis sa vieillesse etc. Elle nous dévoile en plus le formidable travail de l'écrivain, la naissance de l'inspiration chez la romancière et de quelle manière différentes voix parlent en elle. On découvre comment des lieux, et plus particulièrement des maisons, deviennent des personnages à part entière et lui insufflent l'atmosphère de ses romans. L'écriture s'impose à Daphné du Maurier avec une force digne des tempêtes des côtes de Cornouailles : dès lors qu'elle "tient" un nouveau sujet ou une nouvelle idée, elle laisse de côté mari et enfants, s'enferme des heures durant dans une petite cabane en bois mal chauffée, à l'abri du tumulte de la maisonnée et tape sans relâche sur sa machine à écrire.

Le livre de Tatiana de Rosnay nous révèle également l'attachement de la romancière anglaise à la France et ses recherches sur les pas de ses ancêtres. Car Daphné ne fait jamais les choses à moitié ! Son ascendance française la fascine ? Elle explore les petits chemins de la Sarthe pour découvrir où sont nés les du Maurier. Ces racines campagnardes conviennent parfaitement à cette amoureuse de la Cornouailles qui fuyait Londres, les mondanités et les journalistes pour arpenter les collines et les plages de son pays.

Avec l'été qui approche, "Manderley for ever" ne devrait faire qu'un saut des tables des libraires aux chaises longues de nos jardins. Et dans la foulée, nous relirons également "Ma cousine Rachel", "L'Auberge de la Jamaïque" ou "Le Bouc-émissaire". Merci, madame de Rosnay, de nous permettre de retrouver, avec cette biographie, l'été de nos dix-sept ans.

NLB