Vous êtes ici

René Urtreger, Grand prix 2014 In honorem Jazz de l'Académie Charles Cros

Auteur : Urtreger, René
Editeur : Carlyne Music
Type de document : Musique et son
Cote : 1.3 urt
Résumé :

Le "Roi René", comme on l'appelle désormais, connait depuis l'anniversaire de ses 80 ans (juillet 2014) une consécration méritée : sortie d'un nouveau disque en trio avec ses complices Yves Torchinsky (contrebassiste) et Eric Dervieu (batteur) qui lui a permis de recevoir le Grand prix de l'Académie Charles Cros pour l'ensemble de sa formidable carrière, des concerts dans des clubs comme le Sunside ou le Duc des Lombards, un clavier de piano partagé en juillet au festival de Vannes avec un autre grand musicien, Chick Corea, ainsi que sa participation au début de l'année en tant qu'invité d'honneur au festival French Quartet de New-York, ville où étrangement il se produisait pour la première fois. Il était auparavant en décembre au Quai des arts à Argentan et j'ai pu à nouveau y constater l'impact de sa puissance de jeu dès les premières mesures.

RRené Urtreger et Chick Coréa - Jazz à vannes 2014

Rappelons que René Urtreger a été très jeune un des acteurs majeurs du mouvement bebop - qui a révolutionné le jazz - en compagnie de Dexter Gordon, Chet Baker, Dizzie Gilespie, Lester Young, Don Byas, Miles Davis, Kenny Clarke et d'autres, qu'il a également été l'un des membres du trio multi-récompensé HUM (avec Daniel Humair et Pierre Michelot) et qu'il a finalement développé toujours avec talent sa propre voix en proposant des compositions personnelles, des disques en solo ou en trio.

On retrouve dans ce tout dernier disque en date, simplement intitulé "René Urtreger trio", ce style bien particulier, constitué d'une rigueur implacable et d'une bonhomie communicative. Le jazzman y fait tout en légèreté la démonstration de sa force rythmique mais aussi de sa vivacité et de sa liberté, en refaçonnant des standards comme "All the things you are" de Jérome Kern et "Like someone in love" de Jimmy Van Heusen puis en reprenant des titres de Bud Powell ou Charlie Parker, artistes qui restent ses références. Avec ses propres compositions, René Urtreger dévoile son coeur, et il nous fait partager son amour pour cette musique. Parmi celles-ci, j'ai une affection particulière pour "Gracias Paloma" où les trois musiciens rivalisent d'entrain. Globalement, un disque à découvrir, animé par l'inventivité, la gaieté et l'émotion du jazzman, lequel est donc très bien accompagné.  Nous aurons sans doute le grand plaisir d'organiser prochainement à la médiathèque une nouvelle rencontre avec lui au sein de cette ville de Mortagne-au-Perche où il a élu résidence depuis quelques années...

GD - Avril 2015