Vous êtes ici

Tout était en place pour un bel amour

Auteur : Angot, Christine
Editeur : Flammarion
Publié : 2015
Type de document : Texte
Cote : r ang una
Résumé : Pierre et Rachel vivent une liaison courte mais intense à Châteauroux à la fin des années 1950. Pierre, érudit, issu d'une famille bourgeoise, fascine Rachel, employée à la Sécurité sociale. Il refuse de l'épouser, mais ils font un enfant. L'amour maternel devient pour Rachel et Christine le socle d'une vie heureuse. Pierre voit sa fille épisodiquement. Des années plus tard, Rachel apprend qu'il la viole. Le choc est immense. Un sentiment de culpabilité s'immisce progressivement entre la mère et la fille. Christine Angot entreprend ici de mettre à nu une relation des plus complexes, entre amour inconditionnel pour la mère et ressentiment, dépeignant sans concession une guerre sociale amoureuse et le parcours d'une femme, détruite par son péché originel : la passion vouée à l'homme qui aura finalement anéanti tous les repères qu'elle s'était construits.

Christine Angot, Un amour impossible, Flammarion, 2015

C'est fait ! Le départ est donné pour la course des titres de la rentrée d'automne !... On en a rêvé tout l'été et l'on a envie de tout goûter avec gourmandise ! Un amour impossible est un des bons ouvrages du moment. La narratrice ser prénomme Christine, et son nom est aussi celui de l'auteur. Tiens ? Il y a du roman autobiographique dans l'air ! Angot, un nom pour lequel sa mère a dû se battre pour que sa fille le porte. C'est d'abord de la quiétude qui se dégage au début du livre, de la douceur dans l'histoire d'amour naissante entre Rachel et Pierre. Rachel est une jeune fille de Châteauroux, bien dans sa peau, dactylo à la Sécurité sociale, sans prétention. Elle rencontre Pierre, un jeune traducteur, conscient, lui, de sa supériorité intellectuelle et de la position sociale de sa famille. Mais Rachel n'en prend pas vraiment ombrage ; elle accepte tout de Pierre et leur amour semble unique, même au lecteur... Mais Pierre a une étrange façon d'aimer Rachel, il manie l'adulation et l'abandon avec brio. Et puis toute une partie de la vie de Pierre demeure inconnue. Pourtant Rachel ne se laisse pas déstabiliser, elle assume tout, surtout sa fille qu'elle met au monde seule. Elle tisse avec Christine une relation d'amour et d'intelligence exceptionnelle. Mais des zones d'ombres apparaissent, aussi maléfiques qu'inattendues. L'harmonie de la première partie du roman s'émousse et devient défiance et doute. Christine Angot nous offre un beau roman d'une prose aboutie avec des dialogues fluides et maîtrisés. C.G.